Benji Vicens, le Café Tropisme aux accents de Catalogne

Pour Lokko, j’ai pu aller à la rencontre de Benji Vicens, un chef atypique qui cuisine dans un lieu tout autant atypique, la halle Tropisme qui a ouvert le 18 janvier 2019. Je vous laisse découvrir mon échange avec ce cuisinier sincère, authentique et même magicien (au sens propre du terme). De mon côté, cette interview s’est faite avec énormément de sincérité, tutoiement direct et sourire en continu.

Tu peux aussi aller voir la vidéo que j’ai faite pour l’occasion sur mon blog ici :

https://bobstronomie.fr/a-la-decouverte-du-cafe-tropisme/

Interview

Bonjour Benji, nous sommes au Café Tropisme, c’est quoi le concept ?

Le concept c’est de faire un restaurant qui soit la maison de tout le monde, dont les personnes, les collègues, qui travaillent sur place à la halle Tropisme mais aussi tous les gens qui ont envie de venir passer un bon moment avec nous ici.

Ça marche plutôt bien, n’est ce pas Benji ?

Oui, je confirme, ça marche plutôt très bien, on a fait une grosse inauguration et depuis il y a beaucoup de monde qui vient au restaurant. Nous sommes ouverts tous les jours du lundi au vendredi pour le déjeuner, les après midi et aussi quelques soirs (jeudi, vendredi et samedi). Nous sommes également ouverts le dimanche pour le brunch.

Que proposes-tu ici ?

Le midi, on a le plat du jour à 10€; on a également des suggestions et un menu avec 2 entrées, 2 plats et bien sûr les desserts au choix qui sont préparés par notre pâtissière. On essaye toujours de proposer un poisson, une viande et un plat végétarien. Mais après, on s’adapte en fonction des allergies, etc.

Après, on fait aussi pas mal d’événements où on adapte la cuisine en fonction, comme des moules ou des tapas pour apporter encore plus de convivialité.

Combien de couverts peux-tu recevoir dans la salle ?

La salle c’est 90 personnes mais on a installé la terrasse dehors qui nous permet d’accueillir beaucoup plus de monde, surtout avec les beaux jours.

Tu as un petit accent, il me semble Benji…

Effectivement, je suis Catalan et ça influence ma cuisine que je considère globalement comme méditerranéenne. Je viens d’une famille où nous sommes nombreux à travailler en restauration et j’ai envie de retrouver tout ça dans ma cuisine et dans mon restaurant, la convivialité.

Là, il est 9h ce matin, ça s’affaire en cuisine, qu’est ce qu’on va pouvoir manger ce midi ?

Là, ce midi, on ne le sait pas encore. La vérité c’est qu’on ne fait rien de fixe, on imagine le menu au jour le jour en fonction de ce qu’on achète comme produits. On se laisse porter par l’improvisation et l’imagination en valorisant les matières premières, les producteurs, le bio. On fait tout maison avec l’équipe de choc, Elodie et Lucie la pâtissière.

Personnellement, j’aime préparer tous les produits, j’aime surtout faire quelque chose de différent d’hier et de demain, sinon ça m’ennuie et je ne m’amuse pas. J’aime essayer des choses. Surtout qu’on travaille avec de supers produits, ça fait déjà 70% d’un plat réussi.

Toi, qu’est ce que tu aimes manger ?

J’aime manger les bonnes choses. Mon plat préféré, c’est le bon produit. Ce que j’aime le plus : c’est la cuisine de la maman, de la grand mère, les choses faites avec amour.

Côté vin, la carte sort aussi des sentiers battus, n’est ce pas ?

Oui, on est sur une carte de vins natures ou bio de la région. C’est important pour nous de mettre en avant ces produits-là aussi. Un bon repas, c’est aussi un bon vin ou une bonne bière.

Vous pouvez retrouver Benji au Café Tropisme, au 121 rue fontcouverte à Montpellier.

Nous, on le laisse terminer de préparer ses recettes, dans sa cuisine où la musique résonne et vient cadencer les coups de couteaux et les frémissements des marmites. Le lieu cartonne et ce n’est pas un hasard, quand la cuisine vient du cœur ça se ressent, et ce ne sont pas les habitués qui diront le contraire.

A tester d’urgence !

En savoir plus :

http://www.tropisme.coop/cafe-tropisme