Une fresque pour le don d’organes

Sur une façade de l’hôpital Gui de Chauliac à Montpellier (quartier Saint-Eloi), on ne voit qu’elle : une fresque géante de 400m2 qui a nécessité 200 litres de peinture. On la doit au street-artiste montpelliérain Zest choisi par la Coordination hospitalière des dons pour la greffe, aux côtés de l’association Line Up, pour sensibiliser à cette cause. Un projet né au sein de l’hôpital pour envoyer un signal fort après que le législateur a rendu obligatoire la création d’espaces de reconnaissance dédiés au don d’organe au sein des établissements.