Une fresque pour le don d’organes

Sur une façade de l’hôpital Gui de Chauliac à Montpellier (quartier Saint-Eloi), on ne voit qu’elle : une fresque géante de 400m2 qui a nécessité 200 litres de peinture. On la doit au street-artiste montpelliérain Zest choisi par la Coordination hospitalière des dons pour la greffe, aux côtés de l’association Line Up, pour sensibiliser à cette cause. Un projet né au sein de l’hôpital pour envoyer un signal fort après que le législateur a rendu obligatoire la création d’espaces de reconnaissance dédiés au don d’organe au sein des établissements.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *