GRAND ENTRETIEN AVEC NICOLAS BOURRIAUD, DIRECTEUR DU MOCO

Se sent-il montpelliérain ? Comment a-t-il convaincu l’empereur japonais de la mode à prêter des œuvres au MoCo ? Comment compte-t-il convaincre un large public ? A l’occasion de l’ouverture (ce 29 juin) du MoCo, le nouveau centre d’art de Montpellier et projet-phare du mandat Saurel, son directeur Nicolas Bourriaud a reçu Lokko.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *