Edgar Morin sur France Culture

Grand témoin de l’histoire, le sociologue Edgar Morin, 98 ans, qui a choisi de vivre à Montpellier, publie « Les souvenirs viennent à ma rencontre » (Fayard).

Il a vécu la Résistance, les guerres d’Algérie, de Yougoslavie, du Moyen-Orient, connu des personnalités : artistes, écrivains, politiciens, de Cornelius Castoriadis à Ivan Illich. Le sociologue et philosophe Edgar Morin, de son vrai nom Edgar Nahoum, auteur de « La Méthode » (1977-2006) ou de « La Voie » (Fayard, 2011) revient sur sa vie, ses engagements et sa pensée dans « Les souvenirs viennent à ma rencontre (Fayard, 2019) ».
Edgar Morin parle de ses choix politiques, son engagement dans la guerre d’Espagne à 15 ans, son entrée dans la Résistance et au Parti communiste, évoque ce qu’il appelle « la grande illusion de Mai 68 », et, en matière d’écologie, cette notion qui lui tient à coeur : « notre Terre-Patrie « .

« Le plus important pour moi aujourd’hui, c’est la dimension poétique de la vie : la communion, la ferveur, l’admiration, l’amour que j’essaie de vivre pleinement. Ce sentiment poétique peut me rendre heureux ou malheureux parfois. Mais l’essentiel est là pour moi : parvenir à résister à la prose de la vie qui nous envahit de tous côtés – avec son lot de quantification, de calcul, de profit, d’asservissement à des règles de plus en plus contraignantes –et trouver la poésie de sa propre vie ».

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *