Docteur Pilule : le jeu « anti burn-out » s’exporte aux USA

Guillaume Brunier, Jacques Exertier et Jean-Philippe Caro, chefs de projet chez Ubisoft Montpellier le jour, ont concocté, la nuit, un jeu de société déjanté qui part, en cette fin d’année, à la conquête de l’Ouest.

Le principe : s’évader de la clinique du docteur Pilule en réussissant une série de tests psychologiques durant lesquels, le joueur doit faire deviner le maximum de mots. Pas si simple car il faudra compter avec les effets secondaires des pilules. Pour chaque mot trouvé, on progresse d’une pièce au travers de la clinique du docteur Pilule.

Ce jeu est le résultat d’une idée lancée par Guillaume en janvier 2014, qui a été attrapée et transformée ensuite par Jean-Philippe et Jacques. Les 3 compères avaient prévu de produire 300 exemplaires pour leurs contributeurs kickstarter en juillet 2016. Presque 3 ans plus tard, 20 000 boîtes ont été vendues en France. Et pour y arriver, ces 3 professionnels du jeu vidéo ont dû créer leur société, Fantastic Lombric, trouver des distributeurs, participer à des salons, etc..

Ce jeu 100% Montpelliérain va maintenant attaquer le marché Américain en fin d’année avec la complicité de la société Goliath Games, un fabricant international et distributeur de jouets et de jeux ayant édité des grands classiques tels que Triominos, Mots mélés, Domino Express ou Super Sand.

Pour Lokko, dans les jardins de l’hôpital, j’ai pu rencontrer les trois clones du Docteur Pilule. Et vous pouvez me croire, j’ai passé un super moment !

Dans la vidéo qui suit, ils nous présentent le jeu, sa genèse improbable et en quoi il est innovant. Et vous découvrirez peut être aussi la carte Pilule de l’enfer…

Le jeu est en vente libre dans toutes les boutiques dignes de ce nom et en particulier sur docteurpilule.com. En revanche, il n’est toujours pas remboursé par la sécurité sociale (vendu autour de 20 euros).

Avec de gauche à droite, sur la photo et la vidéo : Guillaume, Jacques et Jean-Philippe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *