Régis Penalva : KRONIKlittéraire#2

En 5 minutes chrono, Régis Penalva nous parle d’un livre chaque semaine. A chaque fois, dans une librairie montpelliéraine. Ici, « Le Grain des mots », boulevard du Jeu de Paume, fondée et dirigée par Aline Huille.

 

Pour cette deuxième KRONIK, Régis Penalva a choisi de parler de « Par les routes » de Sylvain Prudhomme, qui a reçu le Prix Femina 2019.

Sacha, le narrateur, vit une crise de la quarantaine. Ecrivain parisien, célibataire sans enfants, il décide de commencer une nouvelle vie en déménageant dans une petite ville du sud-est de la France où il retrouve son ami de jeunesse, une sorte d’« homme aux semelles de vent ».  «J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie.»

« Par les routes », Sylvain Prudhomme, Collection L’arbalète/Gallimard, 19 euros. Version numérisée : 13, 99 euros.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *