Reverto : la réalité virtuelle contre le sexisme ordinaire

La société Reverto à Lyon a mis au point un programme de réalité virtuelle qui permet d’être à la place de la victime en cas de harcèlement sexuel.

« La réalité virtuelle (RV) est un outil extraordinaire pour réaliser quelque chose d’impossible dans la vie réelle : se mettre à la place des autres. Quand l’expérience est bien réalisé, le cerveau le souvient comme si cela avait été réellement vécu, qui permet de mieux comprendre ce que les autres vivent« .

Marqué par le scandale Weinstein et le mouvement #MeToo, étant par ailleurs fasciné par les possibilités des nouvelles technologies, le journaliste Guillaume Clere a fondé EVERTO en 2018. La startup basée à Lyon, propose une solution en réalité virtuelle permettant de développer l’empathie afin de lutter contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes en entreprise. La volonté de fondateurs de cette startup, est de mettre ces technologies immersives au service de l’humain, de la sensibilisation, la formation et l’éducation.

Une histoire dont nous sommes les héros

« Chez REVERTO, nous sommes passionnés par le champ des possibles ouvert par les réalités immersives. Pour une fois, une technologie nous propose non pas l’accélération et l’éparpillement, mais de se concentrer sur une expérience unique, de nous transporter dans une histoire dont nous sommes les héros ou les narrateurs omniscients. Durant quelques minutes, nous faisons partie d’une nouvelle réalité, que rien ne viendra entraver si ce n’est la fin de l’expérience. Toute distance entre nous et les personnages est anéantie, déclenchant un sentiment de présence et des mécanismes d’empathie très puissants. L’expérience accapare l’attention et crée un impact émotionnel fort capable d’influer sur les comportements ».

Les contenus de ces expériences sont fabriqués en partenariat avec des cabinets experts de ces sujets et les scénarios relus par des psychologues du travail, puis mis en scène avec des professionnels du théâtre et du cinéma immersif.

En immersion à 360°

REVERTO propose une solution complète en réalité virtuelle, de sensibilisation et de prévention contre le sexisme ordinaire en entreprise, avec un film en immersion à 360°, de 7 minutes titré « La traque ». Dans ce film, qui a été réalisée sur la base de témoignages réels, on incarne une victime, une cible, une femme, qui va tomber enceinte et il va se passer des choses. Ce film a gagné le prix de l’innovation Preventica en 2019.

La jeune pousse propose aussi un module interactif qui permet de faire intervenir un expert sur les situations vécues. Il donne des clés et des conseils sur comment réagir dans ces situations. Il fait réfléchir sur la nature des phénomènes observés dans le film (interpellations familières, stéréotypes de compétences, ce que dit la loi, ce qu’est la discrimination fondée sur le sexe…).

A la fin de l’expérience, il y a un quiz anonyme pour recueillir le ressenti des participants et vérifier que les points clés ont été bien intégrés. Cette solution de 15 minutes au total, est proposée sur licence de manière autonome. Elle peut s’intégrer dans une formation ou lors d’une journée de sensibilisation. « Nous sommes en train de faire de la recherche avec des laboratoires, des docteurs en psychologie pour mesurer l’impact de nos contenus en réalité virtuelle et pour être très précis dans ses mécanismes. En tout cas, pour l’instant ce qu’on mesure, c’est que l’impact émotionnel de ce format est extrêmement puissant », explique Guillaume Clere.

Aussi pour le burn-out

Son ambition est de développer un catalogue de contenus en réalité virtuelle pour lutter efficacement contre les risques psycho-sociaux -harcèlement, discriminations, burn-out- et améliorer le vivre-ensemble. Pour cette raison, REVERTO a lancé un partenariat avec l’Université Lyon-I et le laboratoire ELICO pour une étude sur l’impact émotionnel de la réalité virtuelle en fonction du niveau d’empathie des participants. Le but de cette étude est d’identifier précisément les leviers d’empathie et d’identification de la VR pour mieux les actionner. REVERTO a travaillé aussi pendant plus d’un an avec l’Association e-Enfance, pour développer une solution en réalité virtuelle efficace afin de lutter contre le harcèlement à l’école et sensibiliser les jeunes et les professionnels de l’éducation.

Les solutions de REVERTO sont accessibles via une application en ligne et disponible sur tous les casques de réalité virtuelle.

www.reverto.fr

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *