Guilhem Canal a photographié la ruée des supermarchés

Série LOKKO « LA VIE AU TEMPS DU COVID-19 »

Le photographe Guilhem Canal a photographié la bousculade dans les supermarchés. Il confie sa série exceptionnelle à LOKKO tout en poussant un coup de gueule sur l’incivisme des Montpelliérains.

Mardi 17 mars à 10h, j’ai pris ma voiture pour faire le tour des supermarchés de Montpellier pour capter ces scènes singulières dignes d’une ruée vers l’or. Des gens sortaient de leurs courses, le caddie plein. Plein de PQ, de riz, de pâtes, de conserves… Cela tourne en boucle sur BFM mais j’avais besoin de voir ça de mes propres yeux. Des gens anxieux, pressés, un climat aussi spécial qu’inquiétant tant l’inconscience et l’incivilité règnent. C’est tout pour l’individualisme, c’est presque dégoûtant.

Les gens se regardent avec méfiance

Chacun veut atteindre le but ultime du rayon du PQ avant l’autre… C’est quoi ce délire sans déconner ? Je suis allé faire quelques courses, le soir, il n’y avait presque personne au Monoprix de Port Marianne. Pourtant, malgré le riz et les pâtes, tout était bien en rayon… Ok, sauf le PQ aussi. J’en suis pas là mais, est-ce si dégoûtant de prendre un gant de toilette pour cette douce manœuvre avant d’aller se doucher ? Vous n’avez que ça à faire ! (Comme moi, à écrire ce texte… Mais bon, j’ai un bébé de 4 semaines qui me réveille à l’instant). J’ai du mal à comprendre cette frénésie totale sur l’alimentation, alors même que les placards de certains sont déjà plein. Pourquoi ne pas faire de cette période une période d’économies, trouver des trésors au fond de vos congélateurs, de vos placards, et cuisiner tout ça… Discutez avec vos amis vous si vous ne savez faire cuire que des pâtes et du riz, servez-vous d’un outil magnifique nommé internet pour dénicher des recettes…? Je pige pas…

Bref. Après ce tour des hypers, ma passion pour les bouchons montpelliérains a eu raison de ma patience. Je suis rentré me confiner bien que l’envie de prolonger ma série  » Montpellier désert » (réalisée avant le confinement) était grande, pour suivre ce geste civique pourtant simple qui est de rester chez soi ! On touche un point qui m’énerve et m’agace profondément… C’est si dur que ça ?

Des amis travaillant en hôpital m’écrivent pour me donner leur sentiment alarmiste

Ils manquent de tout, commencent à dresser des listings de gens « insoignables » vu leurs pathologies, c’est horrible. Alors les petits malins qui, ce soir, ont préféré organiser un apéro chez eux, une bouffe entre amis à la maison… Vous avez agi comme des cons. C’est dur pour tout le monde de se priver, chacun est chez soi, très peu bossent demain, donc évidemment tout le monde est tenté de convier des copains et s’envoyer une raclette et quelques bouteilles de rouge ! En plus ça fait que 24h ! Mais réfléchissez un peu : 10, 15000 places en réanimation en FRANCE maximum, j’invente rien ! Quel est votre souhait ? Voulez-vous qu’on ait 50 000 cas, dont vos parents, grands-parents ? Les voir crever des tubes dans le pif car vous avez préférez « jouer les rebelles » ou les « c’est bon, on peut vivre on fait attention » ??

Faites l’amour 10 fois par jour

Et ceci va durer des mois avec un comportement aussi inconscient, alors qu’en 15 jours/3 semaines, c’est réglé ! Pensez collectif, pensez aux restaurateurs, aux commerçants, certains vont crever bouche ouverte si ça dure trop longtemps ! Je suis bien chez moi, avec ma femme et ma petite fille. Mais je n’ai pas envie de passer 3 mois ici à ne pas prendre un euro, je suis indépendant, et elle aussi (4h10, ma fille de 4 semaines ne l’est pas encore à priori!). Alors maintenant, respectons le confinement, trouvez vous de nouvelles passions chez vous, matez des films, reposez-vous, rangez votre appart en bordel, mettez vous à jour dans votre taf (moi le premier !!), faites l’amour 10 fois par jour… Bref cassez pas les couilles ! Désolé pour le roman, j’étais parti sur un titre simple mais vous m’avez gonflé !

instagram.com/guilhemcanal

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Guilhem Canal a photographié la ruée des supermarchés”

  • Avatar
  • Avatar