Audio Workshop met ses cours en accès libre

Découvrez et apprenez les rudiments de la post-prod audio ! Le studio montpelliérain Audioworkshop lance aujourdhui sur ses réseaux sociaux, l’accès libre à une partie de ses cours. A l’occasion, Morgan Dufour nous explique comment il vit le confinement.

 

Installé à Montpellier, ce studio de post production de son à l’image travaille en partenariat étroit avec les studios VOFFLA à Los Angeles, Mary Lockwood Productions et Miroslav Pilon à Lyon. C’est aussi un centre de formation en post production et jeu vidéo.

Au programme, des interviews de pros et d’intervenants, des cours de jeu vidéo, de post prod cinéma, des projets étudiants, des tips… Bref la vie d’un studio de post prod audio vue de l’intérieur !

« Ces cours resteront disponibles tant que le confinement perdurera. Vous pourrez ainsi voir comment sont fabriqués les sons de vos films, séries ou jeux préférés et faire connaissance avec ceux qui ont oeuvré à vous faire voyager dans ces univers aussi diverses que variés » explique Morgan Dufour, le PDG.

Rencontre avec le sound designer Yoan Fanise, star du jeu vidéo

La première vidéo de cette série gratuite est une interview de Yoan Fanise, sound designer et responsable du studio de jeu vidéo DigixArt à Montpellier Méditerranée Métropole.

Ancien d’Ubisoft Montpellier Studio, récompensé par 2 Oscars du jeu vidéo en 2014, il compte à son actif de grandes licences vidéo-ludiques comme King Kong, Les Lapins Crétins, Valiant Hearts, Assassin’s Creed 3 ou encore 11-11 Memories Retold en collaboration avec le studio Aardman Animations.
https://vimeo.com/390518054/e3dc489519

Donc rendez-vous dès maintenant sur le compte Facebook du studio !

MORGAN DUFOUR : « JE PRÉPARE QUAND MÊME L’AVENIR ! »

Dans quelle phase de ton projet étais-tu mardi 17 mars 2020 à 12:00:00 ?

Côté studio, nous avions plusieurs projets en cours. Mais nous avons été touché bien avant le confinement en France, je dirai à peu près 3 semaines avant, car nous avons des clients un peu partout dans le monde, et notamment en Chine, Italie et aux US. C’est le cas, par exemple, de notre travail sur une campagne de publicité pour les Jeux Olympiques qui a été stoppée net. Nous avons essayé d’alerter les banques, mais on ne nous prenait pas au sérieux.

Côté centre de formation, nous avons dû annuler des masterclass, et les professionnels avec qui nous travaillons sont intervenus en ligne. Nous avions aussi des projets étudiants en commun avec les écoles (comme ArtFx).

Quel a été le plus gros impact du confinement pour ton studio ?

Pour le studio, c’est l’arrêt du doublage. Nous avions signé un nouveau jeu avec Ubisoft, où nous devions aussi gérer le casting en enregistrement. C’est reporté à une date ultérieure.

Pour la formation, les projets étudiants en commun avec les écoles (comme ArtFx) sont ralentis car il y a besoin de faire des écoutes sur place.

Juste avant l’annonce de confinement proprement dite et des mesures d’accompagnement, nous avions déjà subi une perte de trésorerie due au gel des projets pour nos clients internationaux. Il a quand même fallu payer les salaires et charges. Donc j’ai quand même ce trou pas comblé d’avant le confinement qui pèse lourd. Notre banque multiplie les messages positifs, j’espère que la personne en charge de notre compte sera aussi bienveillante.

Qu’avez-vous mis en place, comme process, qui fonctionne bien ou moins bien ?

Le télétravail pour tout le monde. Ludovic avait déjà un studio chez lui, donc il peut continuer à travailler. Moi aussi, j’ai conservé la pièce où j’avais commencé audio workshop !

Il y a beaucoup de solidarité autour de nous, des amis m’ont proposé d’outsourcer le travail chez eux, c’est-à-dire d’utiliser leur matos sans contrepartie financière.

Nous réfléchissons à d’autres solutions alternatives.

Vous avez mis des outils particuliers en place, pour faciliter le travail à distance ?

Entre employés d’Audio Workshop, nous travaillons sur Slack.

Nous utilisons Skype avec nos clients et bien entendu, les emails. Pour les projets sensibles, nous utilisons des hubs/channels sécurisés.

Il y a des activités particulières que vous ne faites plus ?

Pour le moment, nous n’avons rien d’annulé mais seulement des reports.

Comment vous êtes-vous adaptés aux annulations ou reports de salons commerciaux ?

C’est compliqué pour la GDC (Games Developer Conference), car elle est reportée au 4 août : leur site est fermé, donc pas évident pour prendre des contacts/rdv en avance.

Pour la Games Con, ils ont laissé ouvert leur site, ça m’a permis de contacter les gens que j’avais prévu de voir. En particuliers avec une boite de Taiwan. C’est important de garder les contacts, et de préparer les rendez-vous à l’avance.

Pour ce qui est des autres salons, je crains d’autres annulations, comme la Nordic Game Conference toujours prévue fin mai (en Suède). Même inquiétude pour le MIFA en juin, à Annecy.

Depuis 3 jours, je ne fais que préparer l’avenir et la reprise !

A RELIRE

Pour en savoir plus sur ce studio de Montpellier, n’hésitez pas à (re)lire l’article 10ruption qui lui avait été consacré (septembre 2019) ou à visionner l’interview pour lokko dont est extraite la photo ci-dessus.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *