La danse contemporaine russe en streaming

Spectacles, tables rondes et jury international sont au programme de dansePlatForma, une manifestation initiée par les montpelliérains Nathalie Brun et Mitia Fedotenko qui sera accessible en ligne du 7 au 10 octobre depuis Kalouga en Russie.

 

En février 2017, une importante délégation « économique et politique » partait de Montpellier pour Kalouga et Obninsk, deux villes jumelées. En novembre 2019, l’ancien Maire Philippe Saurel était décoré par Vladimir Poutine en personne pour les efforts de coopération de Montpellier avec la Russie, plus particulièrement dans le domaine économique. Un geste qui se situait dans la continuité du tropisme de Georges Frêche (on se souvient de la satue de Lénine érigée à Odysseum).

En direct depuis Kalouga

Le chorégraphe franco-russe Mitia Fedotenko prolonge et enrichit la coopération. Avec Nathalie Brun, l’administratrice de sa compagnie, ils sont à l’origine de dansePlatForma, un festival en ligne qui aura lieu depuis le « Centre d’innovation culturelle » de Kalouga, ville industrielle au sud de Moscou.

Frontières fermées

Conditions sanitaires oblige [la Russie a fermé ses frontières depuis mars], Mitia Fedotenko ne sera pas sur place. Il présentera cette édition en ligne le mercredi 7 octobre à 14h depuis la Maison des relations internationales, via Zoom meetings, en anglais.
Les chorégraphes et danseurs invités (1) seront filmés depuis le centre de Kalouga pour des représentations en « présentiel » qui seront disponibles en streaming du 8 au 10 octobre (2).

A la clôture de dansePlatForma le 10 Octobre, un jury international composé de personnalités de la danse russe et de Rosita Boisseau, critique de danse française (Le Monde/Télérama) désignera les lauréats qui partiront en tournée en Russie et dans la métropole de Montpellier avec des spectacles annoncés au Théâtre du Hangar en mars 2021.

« Les artistes russes de danse contemporaine sont méconnus des professionnels et du public occidental qui gardent en mémoire les saisons russes de Serge Diaghilev », commente Mitia Fedotenko, déjà engagé pour son pays natal. En 2019, il se mobilisait à partir d’une performance à l’expressivité percutante pour soutenir le cinéaste et homme de théâtre Kirill Serebrennikov, en délicatesse avec le régime. « De jeunes chorégraphes indépendants forment aujourd’hui la nouvelle scène de la danse contemporaine en Russie aux côtés d’artistes plus confirmés ; et de nouvelles initiatives voient le jour en Russie pour défendre ce nouveau courant de création. Cependant des barrières existent toujours entre nos pays, et nous constatons un cloisonnement des pratiques et des approches de notre secteur qui représente un véritable frein à la coopération. Nous proposons aux artistes, directeurs de plateformes européennes, curateurs programmateurs et journalistes d’échanger sur leurs pratiques et expériences en Russie, en France et au-delà en Europe, afin de travailler sur de nouvelles initiatives de coopérations transnationales ».

(1) Pavel Glukhov, Ksenia Golyjbina, Viktoria Archaya, Alexandr Gourvich, Olga & Elena Budaeva, Anna Deltsova & Alexandr Tronov, Oleg Korotchenko, Maria Kachalkova, Olga Vinogradova.  Photos du bandeau Pavel Glukho, dans l’article de haut en bas : Viktoria Archaya et Maria Kachalkova. 

2) Les liens pour les spectacles en streaming :
Spectacles du 8 octobre
Spectacles du 9 octobre
Spectacles du 10 octobre

Rens sur le site de la compagnie de Mitia Fedotenko, ici

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *