Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ciném’Avenir : un festival de cinéma étudiant
sur les 10 ans du Printemps Arabe

Organisé par des étudiant.e.s en 3ème année de licence d’études cinématographiques et audiovisuelles de l’Université Paul Valéry, Ciném’avenir permet de voir 9 films en ligne du 12 au 19 avril, et de rencontrer des cinéastes notamment Peter Snowdon pour son film « The Uprising » et Stefano Savona, réalisateur de « Tahrir, place de la libération » (photo).

 

 

La fièvre qui a saisi les pays arabes en 2010 est un grand sujet de cinéma. C’est aussi le thème d’un tout nouveau festival émanant d’une équipe d’étudiants.es de Paul Valéry qui a imaginé cette manifestation dans le cadre d’un TP “Concevoir un festival en ligne”, animé par la professeure Marie Pierre-Bouthi. C’est avec le soutien financier de l’UFR et de Doc Cévennes qu’une programmation de courts et longs métrages a été montée, avec quelques incontournables, à voir en ligne sur le site du festival.

Des rendez-vous se préparent avec quelques cinéastes, toujours en ligne : Peter Snowdon pour son film « The Uprising », qui a été entièrement construit à partir des images filmées par les manifestants des printemps arabes , Anna Roussillon pour « Je suis le peuple » : la révolution vue de chez lui à la télévision par un paysan égyptien, Stefano Savona, réalisateur de « Tahrir, place de la libération ». Stefano Savona a passé 18 jours parmi la foule de manifestants à la place Tahrir, 24 heures sur 24, jusqu’au départ du président égyptien Hosni Moubarak. Enfin Moufida Fedhila qui, dans « Hors-je », filme les enfants d’un quartier populaire de Tunis.
Parallèlement, une compétition « Cinéastes de demain » permettra de découvrir des jeunes réalisateur.rice.s entre 18 et 25 ans à travers leurs 7 courts-métrages sélectionnés par un jury d’étudiant.e.s de la même section audiovisuelle et cinématographique de l’Université Paul Valéry.

« Nous avons à cœur, nous, une quarantaine d’étudiant.e.s en cinéma de Paul Valéry, de vous présenter une programmation rétrospective certes, mais cruellement toujours d’actualité, et de mettre sous les feux des projecteurs les cinéastes qui ont fait des Révolutions leurs puits d’inspiration et de création artistique. Nous ouvrirons sur les balles perdues de l’avenue Habib Bourguiba et nous fermerons sur les sourires confus des enfants ; nous visiterons la place Tahrir, nous discuterons libertés de conscience. Une programmation conçue avec passion pour le cinéma et en salut et hommage à des peuples assoiffés de liberté ».

La programmation

-Lundi 12 avril
« On the road », Adnen Meddeb, 2011 (8 minutes)
« The Uprising », Peter Snowdon, 2013 (1h19)
-Mardi 13 avril : compétition « Cinéastes de demain »
-Mercredi 14 avril
« Moug », Ahmed Nour, 2013 (1h10)
-Jeudi 15 avril
« Laïcité inch’allah », Nadia El Fani, 2011 (1h10)
-Vendredi 16 avril
« Tahrir, place de la libération », Stefano Savona, 2011 (1h31)
-Samedi 17 avril
« C’était mieux demain », Hinde Boujemaa, 2012 (1h09)
-Dimanche 18 avril
« Je suis le peuple », Anna Rousillon, 2014 (1h51)
-Lundi 19 avril
« Pousse de Printemps », Intissar Belaïd, 2014 (23 minutes)
« Hors-Je », Moufida Fedhila, 2014 (6 minutes)

Print Friendly, PDF & Email
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x