Territoire

65 articles

Valérie Chevalier, une diva gestionnaire

En pleine célébration des 40 ans de l’orchestre, la directrice de l’Opéra Orchestre de Montpellier a reçu LOKKO dans son lumineux bureau de l’Opéra Comédie. Elle est accessible, elle a le sourire, satisfaite de son bilan. Une diva gestionnaire qui savoure sa réussite.

Danses de tous dans les quartiers de Montpellier

Des groupes de Figuerolles, des Cévennes et de Prés d’Arènes s’aventurent en danse contemporaine avec le dispositif District Danse mené par la chorégraphe Elsa Decaudin, associée pour l’occasion à Leonardo Montecchia et Brigitte Negro. D’où une très belle soirée accueillie, le 7 décembre, par le Centre chorégraphique national.

Printemps des Comédiens : la révolution chinoise

C’est une certaine révolution culturelle qu’opère le festival de théâtre montpelliérain en s’alliant avec le géant de l’industrie culturelle chinoise Poly Theatre Management. Cette collaboration unique en France va entraîner des financements à l’échelle de la Chine sur des productions et des tournées.

Jean Moulin, le mythe résistant

LOKKO poursuit cette série historique, en collaboration avec les éditions Papillon rouge, en reprenant des extraits du livre de Raymond Alcovère : « Ces héraultais qui ont fait l’histoire ». Cette semaine, le résistant Jean Moulin dont la photographie prise à l’Esplanade a fait le tour du monde.

Georges Frêche, le florentin

LOKKO a lancé une série historique, en collaboration avec les éditions Papillon rouge, en reprenant des extraits du livre de Raymond Alcovère : « Ces héraultais qui ont fait l’histoire ». Ce mois-ci, Georges Frêche, ancien maire de Montpellier.

Le MOCO : centre d’art « éco-responsable »

« Approche frugale » de l’architecture, un bâtiment réformé, pas de collections propres mais des collections importées et recyclées. Comment faire de l’art contemporain en période de crise budgétaire ? Comment être prestigieux avec peu ? Le futur centre d’art de Montpellier innove avec une approche muséale « éco-responsable ». Il a malgré cela un coût qui fait polémique.

La révolution Tropisme

Avec l’ouverture du Moco, le futur Centre d’art contemporain, en juin, la Halle Tropisme est l’autre grand événement culturel 2019. Situé entre Figuerolles et le parc Montcalm, ce lieu reconfigure le secteur culturel. Portée par la coopérative Illusion et Macadam, la Halle Tropisme est inaugurée par « Tropisme est ouvert » du nom de son festival qu’elle sédentarise dans son nouvceau lieu. Une crémaillère géante entre musique, réalité virtuelle et tapas. Tout un week-end de fête, les 18,19 et 20 janvier.