Flashback sur le MICC 2019

Événements forts du Montpellier Industries Culturelles et Créatives (MICC) de cette année, les trois conférences Iconic ont réuni plus de 500 personnes mi-avril. Organisées par IDATE DigiWorld, Chuck Productions et un comité éditorial composé de professionnels des industries culturelles et créatives, en partenariat avec Montpellier Méditerranée Métropole et le cluster APIFA Occitanie, ces conférences ont permis d’associer, pour l’occasion, des participants de domaines multimédia très variés, comme le cinéma, le jeu vidéo, l’animation, ou encore la bande-dessinée.

Ce cycle de conférences s’ouvre par Iconic XR, sur le thème des nouvelles formes de média versus les nouveaux contenus. Animé par Jean Zeid (journaliste à Radio France), des binômes se succèdent toutes les 30 minutes pour discuter de questions aussi variées que « A quoi vont ressembler les médias de demain ? », « Tous les contenus peuvent-ils être “gamifiés ? », « Peut-on produire autrement? » et enfin « Comment allier envies artistiques et équilibre commercial ? ».

A cette conférence, nous avons pu entendre que

  • les nouveaux média pourraient fortement s’inspirer des réseaux sociaux, en proposant des formats vidéos courts, interactifs, sur mobile ou dans des salles dédiées pour que le public partage et oriente le contenu narratif,
  • la gamification a pour objectif d’amener un certain public à s’intéresser à un certain contenu, à retenir et apprendre grâce à une expérience vécue plutôt qu’un message entendu. Le nouveau mot « expérientiel » a été employé à plusieurs reprises,
  • il est possible de produire autrement, en étant propriétaire de ses outils de production, en étant solidaire dans la gestion de son studio, en respectant la parité,
  • la réalité virtuelle est encore en pleine exploration, notamment sur les interfaces entre le public et le contenu. Que les règles de jeu classiques ne s’appliquent plus quand le joueur est immergé dans une environnement 3D.
  • et pour financer cette recherche, il faut collaborer avec le monde académique. Même chose pour les spectacles immersifs, où la recherche de financement se fait en parallèle de l’écriture et de la réalisation.
Photo montage de la conférence Iconic XR (17/04/2019)

Le lendemain, rendez-vous pour une conférence son et lumière avec Iconic Masterclass. Et c’est Susie Wilson (event designer), qui accompagne les 3 conférenciers de la matinée.

  • Raul Carbo Pereira (directeur artistique d’In Efecto, studio d’animation 3D) ouvre le bal en partageant sa propre expérience du processus créatif. Il illustre ses propos avec le déroulé du processus qu’il a vécu autour de la campagne publicitaire « Crossclimate » que son studio a réalisée pour Michelin. Il évoque la relation compliquée du triptyque client-agence-studio, les contraintes de la création liées à un cahier des charges parfois trop rigide, la naissance de l’idée puis sa mise en œuvre, et enfin la satisfaction partagée par tous les acteurs.
Photo montage d’Iconic Masterclass : Raul Carbo Pereira (In efecto ) présente le processus créatif
(18/04/2019).
  • Jean-Luc François (réalisateur chez Blue Spirit Production) vient ensuite nous raconter comment on poursuit une série culte qui a presque 30 ans. De l’écriture de la suite de l’histoire, en passant par la création de nouveaux personnages, l’usage des nouvelles technologies 2D/3D, Jean-Luc François conte en images l’histoire de ces 3 saisons, dont la dernière est en cours de réalisation.
Photo montage d’Iconic Masterclass : Jean-Luc François (Blue Spirit Production) présente comment créer une suite de la célèbre série « Les Mystérieuses Cités d’Or »
(18/04/2019).
  • Christophe Héral (compositeur et sound designer) avait prévu de partager son travail en cours sur la bande originale du long métrage en train d’être développé, le voyage du prince (de J.F. Laguionie). Quelques incidents techniques ont perturbé le programme prévu; on a quand même pu avoir un aperçu de la genèse de la musique du jeu vidéo « Tintin et le secret de la Licorne » : sa recherche d’inspiration sur les corsaires ; l’enregistrement d’un début de mélodie dans le train ; sa traduction au piano, puis ensuite son écriture, pour chaque instrument, sur un logiciel de son ordinateur, avant de passer à l’enregistrement en orchestre avec de vrais musiciens.
Photo montage d’Iconic Masterclass : Christophe Héral (compositeur, sound designer) présente son travail en cours
(18/04/2019).

Pour finir ce cycle de conférences, les organisateurs d’Iconic Creative ont offert un ballet de duos improvisés (chaque participant ne savait pas à l’avance qui serait son binôme), orchestré habilement par Jean Zeid (journaliste, Radio France), et introduit par Laurent Michaud (consultant en développement d’économie numérique et des industries créatives, IDATE DigiWorld). Après tout, la création ne vient-elle pas aussi de rencontres improbables de profils différents ? Et pour la note d’humour, Gaston, armé de sa tablette graphique, a proposé, pendant les interventions, quelques rafales d’illustrations « live » bien à propos.

Photo montage d’Iconic Creative, avec tous les intervenants et quelques dessins de Gaston (18/04/2019).

*

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *