Musiques : nos 5 festivals préférés !

L’été venu, Montpellier et sa région regorgent de festivals de très bonne facture, portés par des passionnés de musique, mélomanes aguerris et partageurs. La musique est la colonne vertébrale de ces raouts festifs et il en existe pour toutes les bourses. Petit tour d’horizon des 5 scènes où il fera bon ouvrir grand ses oreilles. 

Photo : Ana Carla Maza à FiestaSète.

Les transes cévenoles à Sumène

Les Transes Cévenoles

Petit îlot de sérénité niché au cœur des Cévennes, les Transes (comme on dit) c’est un peu comme un trésor caché. Un festival à échelle humaine installé à Sumène, qui se situe à une heure de Montpellier en voiture. Il est organisé depuis 22 ans par le collectif des Elvis Platinés. C’est l’histoire d’une cousinade à laquelle se joignent les amis, puis les amis des amis, sans rien perdre de ses fondamentaux au fil des éditions. Ensemble ils ont réussi le défi de se consacrer à la scène locale, tout en faisant toujours la part belle aux arts de la rue. Un pari pas toujours évident à faire, de se séparer des grosses têtes d’affiches nationales. Mais qu’à cela ne tienne, les Elvis Platinés ont mis la barre très haute. C’est pourquoi la programmation musicale est une mine de pépites d’or. En voici quelques unes, coups de cœur. Pour le samedi soir (20/07), le solaire Olly Jenkins, lauréat du dispositif de repérage du festival itself, splendeur folk. La fusion dance floor de Dope Saint Jude, rappeuse native de Cape Town et militante queer. Le dimanche soir (21/07), les riffs de guitares sentent le souffre avec le blues caribéen du trio Delgres, voyage assuré. Sans compter sur Dimoné & Kursed, la nouvelle aventure musicale de l’enfant du pays, flambant poète, qui s’entoure cette fois (comme un retour aux sources) de musiciens telluriques. Au fait, tous les concerts cités sont gratuits. Seuls Bonbon Vodou, Terra Maïre et Fred Nevché sont accessibles à 5€. La grande classe.

Les 20 et 21 juillet à Sumène (30)

FACEBOOK

FiestaSète à Sète

Fiesta Sète

Fiesta Sète, le festival des musiques du monde par excellence. Les soirées thématisées permettent une immersion au cœur des influences convoquées. Les concerts se tiennent sous la voûte étoilée du théâtre de la Mer, un lieu magique, savent ceux qui y ont déjà glissé une espadrille. La programmation est pléthorique. Des Tropiques à La Havane, jusqu’en Inde et au Cap Vert, en méditerranée orientale, en Amérique du Sud, les plateaux s’articulent souvent autour d’une figure tutélaire et d’artistes issus de la nouvelle génération. Pour exemple, c’est Baloji qui ouvrira pour Calypso Rose (31/07). Ou encore Ana Carla Maza et Omara Portuondo & Roberto Fonseca (01/08). Parfois, malgré des sonorités aux antipodes en apparence, l’association fonctionne. A l’instar du Trio Joubran, héritiers de la musique classique orientale et de Sofiane Saidi & Mazalda, cavaliers du raï contemporain (04/08). Mention spéciale pour la clôture du festival où se succèdent Antibalas, 20 ans de carrière d’activisme de l’afro beat et BCUC feat. Femi Kuti (06/08), l’éclatant septet, incontrôlable et inclassable.

Billet à l’unité de 27 à 34€

Du 20 juillet au 06 août au théâtre de la Mer à Sète (34)

FACEBOOK

 

Tohu Bohu à Montpellier

Tohu Bohu

Tohu Bohu c’est le volet électronique du festival de Radio France Occitanie. Ambiance grosse fiesta en ville ! En charge de la programmation on retrouve un fin connaisseur du sujet puisqu’il s’agit du brillant Pascal Maurin alias Peck (Electro d’Uzès, Kolorz Festival, feu Lives au Pont…). Chaque édition porte son lot de découvertes jouissives, dont on ne se rend même plus compte qu’on est parti loin, très loin dans ses rêveries, sur ce parvis de la place Georges Frêche. Quelle joie de retrouver beaucoup de femmes derrière les platines. Avalon Emerson (22/07), pour commencer, américaine installée à Berlin, geek compulsive et prodige des machines. Dr. Rubinstein (23/07), « raveuse dans l’âme » arrive avec sa grand messe ténébreuse et cavaleuse. Deena Abdelwahed, ancienne résidente de la Concrète, prend le relais (24/07) avec son univers percussif. C’est aussi l’occasion idéale (et unique) de vivre le projet singulier de Chloé et Vasselina Serafimova (25/07). La productrice électronique et la percussionniste bulgare forment un duo lumineux. Une véritable transe à expérimenter.

Du 22 au 25 juillet, place de la Mairie, à Montpellier (34)

Entrée libre

FACEBOOK

Demi Festival à Sète

Demi Festival

Même si les places sont rares, le festival affichant complet en quelques heures depuis quatre ans, il fallait le mentionner (il reste des places à vendre pour le premier soir). Le Demi Festival, c’est l’événement dédié au rap imaginé par Demi Portion. Comme une grosse réunion de famille où chacun apporte sa recette. Un éventail riche de formes textuelles et musicales qui botte les fesses de plus d’un cliché sur le sujet. En toute simplicité, Demi Portion conjugue toutes les énergies pour un spectacle littéralement unique. Des références, Nakk Mendosa (10/08), The Alchemist, Seth Geko, Neg Marron (09/08)… La liste est longue. Des têtes qui montent à l’instar de Chilla (09/07), certains qui viennent de loin, et d’autres d’ici (dont on est fier) comme Sixième Densité (08/07), qui viennent tout juste de sortir leur nouvel EP « L’Onde ». Ou encore Ekloz (10/08), pleine d’avenir et d’envergure, ainsi que Walid Shabazz (07/08). Ce dernier se prépare d’ailleurs pour le concert flottant gratuit qui inaugure les festivités, sur le Canal (le Cadre Royal), là où se tiennent les joutes ! Cinq artistes se produiront sur l’eau dont l’étonnant quatuor de Billet d’humeur (07/08), entre pop et chanson. ça sent fort la bonne humeur !

Du 07 au 10/08 à Sète

FACEBOOK

28,80€ pour les concerts au Théâtre de la Mer
Entrée libre au Cadre Royal

Festapic à Fontanès

Festapic

Encore une belle histoire. Même si au départ, le festival est né pour soutenir les viticulteurs suite à l’épisode de grêle de 2016, détruisant les vignes, la réussite de l’événement a donné le goût de la chose aux professionnels du vin du Pic Saint Loup. C’est ainsi que l’aventure « rock & vin » s’est poursuivie, offrant trois soirs de concerts gratuits dans un cadre atypique et privilégié. Cette troisième édition s’installe à Fontanès, petit village situé au nord de Montpellier. Là encore la sélection n’a pas à rougir des grosses caravanes estivales. Son petit secret réside très certainement dans sa teneur hautement conviviale. L’idée c’est de lâcher prise déjà, de danser et de se retrouver autour d’un bon verre le temps d’une parenthèse pleine de fraîcheur. Moment rock planant en perspective grâce à Oceanic Memory (30/08) -attendez vous à mettre du temps à revenir parmi nous-. Jungle Box (29/08) organisent la rencontre entre blues malien, rock et électro. Un trio qui aime créer la transe sans laisser trop de répit à la mélancolie. The Mitchi Mitchi Bar (30/08)en revanche propose un petit saut de le temps, quand le swing enflammait la piste ! Quant à Loa Frida (31/08), elle assure le finish, tout en trip hop évanescent, de quoi faire redescendre en douceur la cadence de cet été qui s’achève…

Playlist Youtube du Festapic 2019 !

Les 29, 30 et 31 août à Fontanès (34)

Entrée libre

FACEBOOK

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *