David-Jonathan Benrubi à la direction des médiathèques de la métropole de Montpellier

Print Friendly, PDF & Email

Ce quadragénaire est un des nouveaux visages de la culture montpelliéraine. L’actuel directeur du Labo de Cambrai dans les Hauts de France, bibliothécaire, archiviste, intellectuel et hispanophile, est recruté comme directeur des médiathèques de la métropole de Montpellier. Il prend ses fonctions en juillet.

 

 

La structure qu’il dirige et dont il a piloté la création est à elle seule un indicatif : le Labo de Cambrai, installé depuis juin 2019 dans un ancien collège jésuite du 17e siècle à Cambrai est un établissement culturel et touristique innovant, qui intègre dans un même équipement quatre axes de politique culturelle : lecture publique, conservation du patrimoine écrit, culture scientifique, architecture et patrimoine.

Démocratisation et territorialisation de la lecture publique, « dilatation sociale du champ de la culture » selon une des expressions qu’il met en avant sur son profil Linkedin, gestion de l’épineux dossier des archives municipales entre autres, exigence intellectuelle : un profil affûté et complet pour le successeur de Gilles Gudin de Vallerin qui portera les nouvelles orientations de Michaël Delafosse en matière culturelle.

Conservateur des bibliothèques, spécialiste des archives [diplômé de la prestigieuse Ecole nationale des Chartes comme archiviste-paléographe], David-Jonathan Benrubi maîtrise 4 langues : l’anglais, l’espagnol [il a travaillé un an au sein de la Bibliothèque universitaire publique de Lima au Pérou], le latin et le vieux français ! Il est l’auteur de nombreux essais notamment sur le rôle des bibliothèques publiques en matière de diffusion de la culture scientifique et technique.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lokko

GRATUIT
VOIR