L’électro écologique : un concept en vogue à Montpellier

Ce ne sont pas un mais deux festivals de musique électronique qui animeront le domaine public de Grammont cet été. Le Brunch Électronique (ce 10 juillet) et le festival Palmarosa (le 20 août) se taillent la part du lion en remplaçant l’historique Family Piknik. Deux festivals “verts” plus compatibles avec les ambitions environnementales de la métropole de Montpellier.

Le festival Family Piknik était installé depuis 10 ans au Domaine de Grammont. Court rappel de son exil lunellois : la convention de partenariat, datant de 2018, qui assurait au festival un accompagnement technique et logistique sur le site mis à disposition gratuitement, n’a pas été renouvelé par la mairie. Le dépit de l’organisateur est grand, les motifs flous. Ils vont se révéler par la suite. 

Le festival de musique électronique à Barcelone

Pascal Peck, programmateur coté

Un autre festival à l’esthétique proche lui a damé le pion : le festival Brunch Électronique de Pascal “Peck” Maurin (en photo ci-dessous). Un concept né il y a 9 ans à Barcelone et a essaimé dans toute l’Europe : Madrid, Lisbonne, Marseille aussi. Le “Brunch Electrònic Barcelona” (photo ci-dessus) s’adresse aux jeunes et aux familles qui passent un dimanche écologique, en pleine nature, en remettant au goût du jour la bonne vieille tradition du pique-nique, tout en écoutant de la musique électronique. “On avait envie de mettre sur la table un projet qui mêle à la fois un line-up imposant, tout en s’accentuant sur une démarche éco responsable et solidaire. L’idée est de maximiser sur le confort des festivaliers, via une logistique de qualité, ainsi que de la prévention envers les communautés LGBTQIA+”, explique à LOKKO Pascal Peck Maurin (photo ci-dessous) qui va réunir ce week-end quelques pontes de la techno mondiale, la Belge Amélie Lens et la Russe Nina Kraviz (en photo plus bas)

Le DJ Pascal Peck au festival Dernier Cri

Un programmateur qui inspire confiance dans le Grand Sud. Il est déjà à la tête du festival automnal montpelliérain “Dernier Cri” et du renommé “Tohu-Bohu” qui a lieu dans le cadre du festival Radio France devant le parvis de l’hôtel de ville à Montpellier, ainsi que du Kolorz festival à Carpentras. Il est surtout, comme Jonathan Bertrand, dans les petits papiers du maire Michaël Delafosse. Plus légitime en tout cas que le patron de feu Family Piknik, le DJ biterrois Tom Pooks nettement plus rugueux. “Du copinage !”, a-t-on grincé dans le milieu…

Jonathan Bertrand de la Villa Rouge à Palmarosa

Visant ce même été 2022 du grand retour à la fête, Jonathan Bertrand, ancien et éphémère directeur de la mythique Villa Rouge, entre 2016 et 2017, est venu lui aussi toquer à la porte de l’Hôtel de Ville avec une proposition : “Palmarosa”. “Un festival d’arts et de musiques actuelles écologique, basé sur un modèle de développement durable, économique, social et solidaire, favorisant les circuits courts ainsi que le tissu économique et associatif local avec une scénographie végétale et écologique, une valorisation de la nature.” Démarche sincère ? Greenwashing décomplexé ? On jugera sur pièce.

Ce “festival vert”, comme aime l’appeler Jonathan Bertrand, qui doit tisser sa toile avec le milieu associatif local. Du côté des artistes, on retrouve en headliner l’artiste Kavinsky (ci-dessous). La proposition a fait mouche à la mairie. “On y a été très sensibles. Cela permet de renouveler l’offre artistique dans ce secteur et de répondre à certaines valeurs environnementales qu’on avait préalablement formulées”, confirme Agnès Robin.

Quel est le deal entre les deux festivals et les collectivités – ville et métropole ? Visiblement rien de très neuf de ce côté. Le même que le Family Piknik. “Ceux sont eux qui sont venus vers nous. On ne subventionne pas davantage ces deux festivals. Nous mettons à disposition le domaine de Grammont avec un accompagnement technique et logistique”, explique l’élue. “Mais il s’agit de mettre à disposition ce lieu avec des garanties. C’est-à-dire celles de retrouver les lieux propres, non dégradés, avec tout ce qu’il faut pour accueillir correctement les festivaliers.” Doit-on comprendre que le Family Piknik de Tom Pooks ne respectait pas les accords préalables ? Premier élément de réponse. “Il se trouve que le Palmarosa propose d’installer des toilettes sèches sur les lieux, et dans une proportion plus importante que ce qui a précédemment été proposé.” 

Une électro écologique qui a de l’avenir puisque le Brunch Électronique et le Palmarosa pourraient être reconduits dans les années à venir, avec un franc espoir du côté des organisateurs d’accéder à de “vraies” subventions qui justifient mieux les logos institutionnels déjà omniprésents.

Brunch électronique, le 10 juillet de 12h à 23h. Infos de l’event ici, billetterie .

Palmarosa, le 20 août. Les organisateurs insistent auprès de LOKKO sur le fait qu’ils programment aussi de la pop, du rock et de la disco ! En savoir + ici

Photos : Brunch Electronic Barcelone @Astrid Bosch Miskovic, Pascal Peck @Dernier Cri, Nina Kraviz @Fred Gazi, Kavinski @Palmarosa.

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x