Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le Printemps des Comédiens perpétue une violence de genre inadmissible

BLOG DES LECTRICES ET LECTEURS

Le mouvement HF Occitanie et le collectif de cirque Les Tenaces réagissent à la programmation 2024 du Printemps des Comédiens où “les femmes brillent par leur absence” : 68% de mises en scène par des hommes (*). Demandent une éga-conditionnalité des aides publiques entre hommes et femmes. Et que des moyens similaires à ceux accordés au Printemps des comédiens soient attribués à la création d’un “Printemps des créatrices”.

Le printemps des comédiens a révélé sa programmation 2024 : encore une fois, les femmes y brillent par leur absence.

1 seule autrice

(*) Sur les 23 spectacles répertoriés : 4 sont co-mis en scène, ou co-signés par des artistes hommes et femmes. Sur les 19 spectacles restants : 13 sont mis en scène par des hommes (68,4), 6 sont mis en scène par des femmes (31,6). Sur les 13 pièces avec texte, on compte 93% de répertoire masculin et 1 autrice (7%).

Par ce choix délibéré de programmation discriminatoire à l’égard des femmes, le Printemps des comédiens perpétue une violence de genre inadmissible.
Non seulement :
– il prive les créatrices de moyen de production, en quasi systématisant ses apports en coproduction sur des spectacles mis en scène par des hommes,
– il refuse aux créatrices la visibilité de leurs oeuvres,
– il prive le public des récits portées par des autrices, niant quasi en bloc la moitié de l’humanité.

Des spectacles féminins satellisés 

On remarquera aussi que les spectacles mis en scène par des femmes sont la plupart du temps “satellisés” hors du domaine d’O, centre névralgique du festival.

Rappelons que le Printemps des comédiens est financé par des institutions publiques : Ministère de la culture, Département de l’Hérault, Région Occitanie, Montpellier Méditerranée Métropole.

Nous demandons à ces institutions une éga-conditionnalité des aides publiques accordées. Que cette éga-conditionnalité (soit le conditionnement des financements publics à l’égalité femmes-hommes) soit enfin appliquée. Et que cesse enfin la discrimination des créatrices.

Pour un Printemps des créatrices

Et ce, d’autant dans un contexte où le mouvement #Metoo met à jour l’ensemble des violences et harcèlements sexistes et sexuelles que subissent les femmes, mais aussi dans un contexte de coupes budgétaires sans précédent dans tous les secteurs culturels, qui viendront impacter en premier lieu, les artistes les plus précaires dont les femmes font partie.

Aussi nous appelons de nos vœux que des moyens similaires à ceux accordés au Printemps des comédiens soient attribués à la création d’un Printemps des créatrices.

 

Mouvement HF Occitanie / Égalité femmes-hommes dans les arts et la culture + Les Tenaces, collective de rue et de cirque. Contact : hfoccitanie@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notification pour
guest

1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Véronique Felenbok
Véronique Felenbok
2 mois il y a

Merci pour ce vital travail de comptage et pour le communiqué. On ne lâche rien !

Articles les plus lus

1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x