Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Allain Leprest, le plus célèbre des chanteurs inconnus

Qui connaît Allain Leprest ? Marie d’Épizon rend hommage au plus célèbre des chanteurs inconnus, immense poète et parolier (1954-2011) et cela a ému l’un de ses meilleurs spécialistes, Claude Frigara.

BLOG DES LECTRICES ET LECTEURS.

Improbable ! Samedi 16 mars dernier, salle Rosa Parks à Carnon, station balnéaire héraultaise de 4 000 habitants. Leprest, “le plus célèbre des chanteurs inconnus”, ici, dans cette petite salle comble, presqu’une centaine de personnes, et quand on le leur demande, à main levée plus du tiers connaissent Allain Leprest. On n’en revient pas !

Elles et Ils sont bien là, à l’initiative du patron de la Médiathèque, pour écouter Marie d’Épizon qui chante Allain Leprest, accompagnée par Pierre Bernon d’Ambrosio à la guitare et Marie Tournemouly au violoncelle. Improbable et pourtant ! “Peinture fraîche”, comme Marie d’Épizon le déclare, pour la première de son récital Leprest en public qui s’intitule “Le cri du peintre”. De l’énergie et de la douceur, de la sensibilité évidemment.

On ne chante pas Leprest sans s’immerger dans l’encolure des émotions, dans la fragilité des sentiments, dans les évocations paradoxales et qui visent juste. Mais encore faut-il en avoir le talent. Elle l’a, indubitablement. “Où vont les chevaux quand ils dorment”, “Le copain de mon père”, “Bilou”, “Le café littéraire”, “SDF”, “Les p’tits enfants d’ verre”, “La retraite”, “C’est peut-être”, “Sarment”, dédié à Francesca Solleville… et d’autres titres encore à en frémir de reconnaissance tant la voix est juste et les accompagnements pleins de fougue et d’harmonie. Avec, en brèves ponctuations, les notes biographiques ou anecdotiques que délivre Marie d’Épizon qui permettent d’asseoir Allain Leprest plus près de nous encore. Au final un triomphe et beaucoup d’émotions.
Comme en voyant cette photo, réalisée au Festival Léo Ferré de Gourdon en 2014
par Michel Khôm.

 
 
Claude Frigara, auteur d’un livre d’entretien avec Allain Leprest  (1954-2011).
 

 

 

 

 

 

Photo de Marie d’Epizon, crédits Michel Khôm.

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Articles les plus lus

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x