DURIEU-ERIN : ENCHANTEURS DE L’ART

A l’occasion du MICC (Montpellier Industries Culturelles et Créatives), Frédéric Durieu et Nathalie Erin proposent un parcours entre la Halle Tropisme jusqu’au 18 avril et l’Espace Saint-Ravy jusqu’au 21 avril. Un couple d’artistes qui enchante l’art numérique.

Lui, est belge, et polytechnicien, elle, est artiste et chanteuse martiniquaise. Le couple qui vit dans un château partagé à Saint-Laurent-Le-Minier, a déjà régalé les Montpelliérains : beaucoup les ont découverts lors de Coeur de ville en lumières en 2017 avec un mapping sur la façade du musée Fabre. L’exposition à la galerie Saint-Ravy et à la Halle Tropisme, où une bâche géante a été installée, les met un peu plus en lumière.

Leur proposition est l’exact et troublant reflet de leurs parcours croisés : lui, est un pionnier de l’art numérique. Bruxellois, puis parisien, il s’attache à produire ce qu’il appelle ses « algorithmes poétiques ». Le cerf-volant exposé à la galerie Saint-Ravy est un objet fabriqué quand il était un jeune garçon [une passion rescapée de l’enfance, enrichie du répertoire de l’inventeur digital qu’il est devenu]. Il est relié à une installation interactive. Un ordinateur répercute les sons émis par sa corde, que le visiteur est invité à faire vibrer, déclenchant sur un écran toute une cosmogonie qui évoque les thèmes de leur œuvre commune.

Durieu-Erin ce sont aussi des visages de femmes : Frida Kahlo, La Joconde, et leur célèbre Marylin Monroe affublée de poils pour contrarier nos perceptions sur le mythe. Elles portent la signature de Nathalie Erin qui apporte de la chair et de la couleur à l’abstraction numérique, une touche féministe et ethnique devenue leur marque.

On retrouve ces figures à Saint-Ravy qui s’animent selon le procédé mis au point par Frédéric Durieu à partir de Artivive, la fameuse application à succès, inventé par une start-up autrichienne. Gratuite, vous pouvez la télécharger et l’activer en vous plaçant devant le tableau pour vivre une expérience de réalité augmentée. Voir un aperçu dans la vidéo ci-dessous.

fb : frederic durieu & nathalie erin
instagram : durieu_erin

Photo : Charlie Bonallack.