Des drones pour restaurer le patrimoine

Alain Monteny a mis au point une technique de restauration des monuments historiques par drone à partir d’un pulvérisateur embarqué.

La technique du drone est en train de révolutionner les usages professionnels. Aujourd’hui, on arrive à faire du comptage d’animaux au sol par caméra thermique… Alain Monteny a mis au point une autre innovation sur un secteur -le patrimoine- encore peu concerné par le télépilotage.
Auparavant dans l’agro-alimentaire, cet ingénieur s’est formé au maniement des drones et créé sa société en avril 2019 -Absoludrones- pour « changer de vie, s’accomplir autrement« . Il a mis au point le nettoyage par pulvérisation des toitures et façades des monuments historiques. Un marché décroché pour deux châteaux privés, l’un dans les Cévennes, l’autre dans les Alpilles, lui a permis de perfectionner sa technique, a priori moins chère que la restauration classique. « Cette innovation permet d’éviter les échafaudages sur une pierre fragile et de marcher sur des toitures tout aussi fragiles » grâce à un système ultra-léger de rampes de pulvérisation sans réservoir embarqué [l’alimentation se faisant au sol]. Ce sont des biocides, des produits nettoyants propres d’origine végétale qui sont projetés. Selon Alain Monteny, un marché important existe dans la région.

www.absoludrones.fr

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *