Le greenwashing ironique de Stephan Barron à la gare

Pourfendeur de l’opportunisme écologique, l’artiste montpelliérain Stephan Barron a installé une fresque lumineuse en vert fluorescent sur les vitres des locaux commerciaux sous le parking de la gare de Montpellier, à découvrir côté ville et des voies de trains. Illuminée la nuit en lumière noire, elle sera visible jusqu’au 20 février.

Cette oeuvre fait partie de la série d’oeuvre « Greenwatching » [vidéo, installation, peintures, performance] à travers laquelle Stephan Barron, par un discret glissement de sens, se moque de la mode du vert : « Le phénomène du greenwashing à l’œuvre dans le domaine économique et le marketing, a gagné les partis politiques, l’homme de la rue et maintenant le milieu de l’art » explique le montpelliérain cité dans le livre de Paul Ardenne « Un art écologique, création plasticienne et anthoropocène ».
En juin 2016, « Enfumer vert », une des créations plastiques de sa série « Greenwatching » montrait la vidéo d’un homme masqué, armé d’un puissant fumigène, arpenter et emplir de fumée jusqu’à invasion totale la cour intérieure du centre d’art La Panacée…

http://www.technoromanticism.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *