Première mondiale pour l’écocirque Bouglione
à Montpellier

Print Friendly, PDF & Email

Ancien dompteur, André-Joseph Bouglione a réservé à Montpellier la première mondiale, le 18 décembre, de son écocirque, un cirque entièrement humain avec des hologrammes d’animaux.

 

 

Le choix de la ville n’est pas le fruit du hasard. Montpellier, première ville à voter en faveur de l’interdiction des cirques avec animaux sauvages sur son territoire, a la primeur d’une petite révolution dans le cirque menée par un couple Sandrine et André-Joseph Bouglione, le petit fils du fameux Joseph Bouglione. Les animaux seront présents mais sous forme numérique : cette idée formidable qui révolutionne le cirque émerge d’une société de plus en plus sensible à la condition animale.

En 2018, l’ex-dompteur, déjà en délicatesse avec sa propre famille, s’est mis à dos toute la profession après avoir publié un ouvrage -« Contre l’exploitation animale », éd. Tchou- dans lequel il dénonçait la maltraitance envers les animaux dans l’univers circassien.

Malgré un contexte difficile de crise sanitaire, plusieurs reports, et après 3 ans de travail acharné, le nouveau cirque Bouglione présentera un spectacle vertueux et total : deux heures mêlant numérique, rock’n’roll et cirque traditionnel : funambules, acrobates, lanceurs de couteaux, trapézistes, jongleurs, clowns. Avec 25 artistes venus du monde entier. Ce sera le premier spectacle à tourner exclusivement à l’énergie verte

Le grand chapiteau jaune et noir de l’écocirque a été dressé le long du boulevard Télémaque, juste en face du Décathlon et Ikea. Avec ses 1500 places et ses 1500 m2 à l’intérieur, il est actuellement le plus grand en France.

Du vendredi 18 décembre 2020 au dimanche 3 janvier 2021 (plusieurs séances par jour). Tarifs de 16 à 49€.

Le site

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lokko

GRATUIT
VOIR