Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Grandmaster Flash à Montpellier, un grand pionnier entre scratch et hip-hop

Ce jeudi 4 novembre, le Rockstore remonte le temps dans le New-York des années 80 avec Grandmaster Flash, considéré comme l’inventeur du mix à deux platines. L’américain mythique est invité par Cosmic Groove Airlines pour une date unique à Montpellier.

Des premiers vinyles aux Block Parties

L’histoire de Joseph Saddler est celle d’un grand. Élevé dans le Bronx furieux des années 70, où gangs noirs et portoricains s’affrontent pour la conquête des territoires, le jeune Saddler bidouille ses premières radios et pique les vinyles de son père.

Les braises de la poudrière new-yorkaise vont refroidir en partie grâce au gourou Afrika Bambaataa, fondateur de la Zulu Nation et de son hip-hop façon “peace and love”. Il est l’initiateur des premières Block Parties (littéralement : fêtes dans la rue), qui vont lancer l’essor du mouvement hip-hop vers la fin des années 70. Les coups de poings américains seront progressivement remplacés par ceux des bombes à graffitis et des flots de paroles. C’est dans ce contexte que Joseph Saddler va s’illustrer et reprendre le flambeau de la culture hip-hop. Il impose le jeu avec deux platines, change les disques les mains derrière le dos, et perfectionne le scratch avec une rapidité et une dextérité inégalées. C’est ce qui lui vaudra le surnom de Grandmaster Flash.

Le roi du cutting

Le Dj et MC intègre alors le groupe de danseurs et rappeurs Furious Five, qui évoluera en ce cultissime boys band : Grandmaster Flash and the Furious Five. On leur doit “Freedom”, signé sur l’un des premiers labels hip-hop Sugar Hill Records ou “The Message”, qui va véritablement faire exploser le groupe. Le titre deviendra disque de platine en moins d’un mois.

Considéré comme l’inventeur du cutting -technique de scratch novatrice pour l’époque- : Grandmaster Flash est une référence qui a permis de démocratiser le mouvement dans les années 80, puis les années 90 jusqu’en France, où des artistes comme Cut Killer s’en sont inspirés.

À 63 ans cette année, Joseph Saddler n’a rien perdu de sa superbe et écume toujours les places-fortes du hip-hop mondial. Il joue au Rockstore en compagnie de Dj Sidney et Dj Taj Mahal.

Print Friendly, PDF & Email
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x