Des étudiants des Beaux-Arts à la Biennale d’Istanbul

Six jeunes diplômés bénéficient de « Saison 6 » : un programme de développement international de l’ESBA, l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Montpellier.

C’est sous l’impulsion de Nicolas Bourriaud, ancien directeur des Beaux-Arts de Paris, que l’ESBA a été intégrée à une nouvelle entité juridique englobant le nouveau Centre d’art MoCo et la Panacée qu’il dirige. Ainsi raccroché à la nouvelle dynamique autour de l’art contemporain, l’établissement montpelliérain bénéficie d’un « dispositif innovant de résidences artistiques internationales et de recherche » à destination d’étudiants tout justes sortis de l’école. Le programme leur permet de participer à de grandes manifestations dans le monde entier, partenaires du MoCo. Les 6 lauréats du programme, dont le collectif In Extremis, se sont envolés pour la Turquie où s’ouvre, ce samedi 14 septembre, la 16e édition de la Biennale d’Istanbul, dont le commissariat a été confié précisément à Nicolas Bourriaud. 57 artistes et collectifs venus de 26 pays différents ont été invités à s’emparer du thème du « Septième continent » [la mer de déchets du Pacifique].

Photo : le musée de Pera, un des centres névralgiques de la biennale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *